La révolution des monnaies virtuelles avec Bitcoin

La révolution des monnaies virtuelles avec Bitcoin

15/11/2016

Sortir du cadre traditionnel d’émission de monnaie

Bitcoin est une monnaie virtuelle et privée reposant sur un système décentralisé et échappant ainsi au contrôle direct des institutions d’émissions monétaires et les établissements financiers traditionnels. Les transactions ne passent donc pas par l’intermédiaire d’un tiers. Voilà pourquoi les coûts de transaction sont moindres, voire même inexistants.

Il explose tous les records établis par les autres monnaies virtuelles. Il se place en troisième position sur les montants du taux moyen de transaction journalière, laissant Western-Union loin derrière. Il nous met ainsi à l’abri des mauvaises manipulations des planches à billets des gouvernements. On le voit comme l’ultime solution contre les taux d’intérêt bas ou négatifs affichés par les banques.

On a vu l’impact du Brexit sur la valeur de la monnaie fiduciaire. Et la situation Politico-économique actuelle des grandes puissances et des NPI actuels ne fait qu’alimenter la perte de confiance aux monnaies réelle. Si Bitcoin continue son élan actuel, il s’imposera bientôt comme un moyen de paiement incontournable. Sachons qu’au Japon, l’on permet maintenant aux utilisateurs de payer leurs factures ménagères avec des Bitcoins. Certains magasins ou restaurants à Paris acceptent le paiement en Bitcoin. Les Suisses tentent également de conquérir le marché national.

Une valeur ne cessant pas d’augmenter

Il s’agit d’un système assez révolutionnaire, car les utilisateurs participent énormément a l’émission d’unité Bitcoin en participant au calcul très complexe du mécanisme. L’idée et la conception de son système provient d’un certain Satoshi Nakamoto, dont certains n’ont jamais aperçu le visage. Le nombre de Bitcoin pouvant être mis en circulation se limite à un chiffre avoisinant les 21 millions d’unités.

Et aujourd’hui l’on a déjà miné plus de la moitié. Et lorsqu’on perd ou détruit une unité, on ne pourra plus la remplacer. Auparavant il suffisait d’un seul poste pour miner un Bitcoin. Aujourd’hui ce n’est plus possible à moins de posséder des matériels ultra-performants. Le nombre d’utilisateurs de Bitcoin ne cesse également d’augmenter à une vitesse ahurissante. Et il est donc normal que sa valeur suive le même rythme.

Une unité Bitcoin équivaut maintenant à presque 720 dollars. Quand on pense qu’il y avait à peine 5 ans il fallait 10 000 unités Bitcoin pour acheter une pizza. Mais Bitcoin reste avant tout un moyen de spéculation plutôt qu’un moyen de paiement. On mine cet or virtuel pour les vendre ou pour les échanges avec des métaux précieux comme l’Or ou l’argent.